Bulletin du mois d’Aout 2022 de l’Église Orthodoxe à Maurice

Paroisse orthodoxe de la sainte Transfiguration
Numéro 79, aout 2022

Est-ce la fin des temps ?
La Voix de l’Évangile

« Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme
par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à
la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si
personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l’Évangile est précieusement conservée,
parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n’a pas su agir,
mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques. »
Est-ce la fin des Temps? Peu importe si oui ou non, vivons préparés !
Nous devons toujours vivre notre vie en préparation.
De plus en plus, nombre d’entre nous chrétiens, se demandent si nous
n’entrons pas dans l’ère de l’anti-Christ. Les événements qui se sont
produits dans le monde entier ont créé un sentiment de malheur chez de
nombreux croyants, qu’il s’agisse de la pandémie de Covid-19, de l’effondrement économique dû à la fermeture d’innombrables entreprises
dans le monde entier, de la montée de l’Islam militant, du changement climatique extrême ou de l’effondrement des normes sociétales. Tous ces
événements pourraient-ils servir de précurseurs à la venue de la fin des
temps ?
Il est important que nous nous souvenions que les chrétiens du premier
siècle étaient préparés à la fin des temps et à la seconde venue du Christ.
Les chrétiens ont toujours été préparés, comme nous devrions l’être. Nous
luttons contre les principautés des ténèbres, tout comme le peuple de Dieu
lutte depuis la chute de l’humanité. Cette vie est pleine de combats spirituels. L’heure du retour du Christ n’a pas à nous être révélée, car seul le
Père connaît le temps et l’heure, comme le Christ Lui-même nous l’a dit.
Ce qui est important, c’est que nous soyons préparés à notre propre fin.

Aucun d’entre nous ne sait quand sa propre fin arrivera. Je suis plus conscient que jamais de ma propre fin. J’ai vu un nombre croissant d’amis quitter
cette vie, certains, après une maladie, d’autres sans prévenir. Nous devons
tous être prêts à rendre compte de notre vie devant le Seigneur à un moment donné, et nous n’osons pas espérer que le temps nous permette de
nous repentir, car la plupart d’entre nous connaîtra sa fin sans avertissements.

Que ce soit la fin des temps ou non, nous devons vivre notre vie en nous
préparant à ce dernier moment de responsabilité. À la fin, le Christ triomphera du mal, et c’est un fait. Pour l’instant, nous devons mener le com-
bat, pour que nous triomphions nous aussi du mal.

Le moment est venu pour nous chrétiens orthodoxes, de nous soumettre à
l’amour et à la miséricorde de Dieu, et de nous repentir de nos péchés devant le Seigneur. C’est le moment où nous devons nous immerger dans une
vie de prière et de repentir, en sachant que ce n’est pas ici, en fin de
compte, notre véritable foyer. En cette période de pandémie, et avec
l’accompagnement d’une chrétienté muette qui a perdu le respect de nos
dirigeants gouvernementaux, le moment est venu de faire remonter à la
surface la même audace et le même engagement que ceux qui étaient
communs aux chrétiens du premier siècle.

Le christianisme est une Foi incroyablement terre-à-terre. Certaines personnes réagissent à l’idée que nous pourrions entrer dans la fin des temps
de manière déséquilibrée et agitée, en nous livrant par exemple à des crises émotionnelles ou à des peurs paniques, tout comme nous l’avons vu
parmi les nombreuses réactions à ce verrouillage de la pandémie. Cependant, notre Foi chrétienne et orthodoxe nous appelle à une modestie humble et aimante. Le Salut de l’âme par l’amour de Dieu et du prochain devrait
toujours être d’une importance capitale – le fait que nous puissions être à la
fin des temps, ou être manipulés par certains « complots secrets », ne devrait
jamais être une fin en soi. Dieu passe avant tout.
En ces temps qui semblent préparer les chrétiens ont une sorte de relecture
de l' »ère des catacombes » de l’Église primitive, nous devons repousser
toute crainte que le monde ne s’acharne sur nous et nous accrocher au
trésor que les martyrs ont découvert, celui d’un Sauveur co-souffrant qui ne
nous abandonnera pas au malin, mais nous élèvera à une vie de Béatitude éternelle, où nous adorerons tous devant le Trône de Dieu pour l’éternité.

Dans l’amour du Christ,
Père Lazare (à l’île de la Martinique)

La force de l’Église n’est pas dans la puissance temporelle.
(Métropolite Antoine)
Il me semble, et j’en suis personnellement convaincu, que l’Église ne doit
jamais parler en position de force. Elle ne doit pas être l’une des forces qui influencent tel ou tel État. L’Église doit être, si vous voulez, aussi impuissante que
Dieu Lui-même, qui ne contraint pas, mais qui appelle et dévoile la beauté et la
vérité des choses sans les imposer. Dès que l’Église commence à exercer le pou-
voir, elle perd sa caractéristique la plus profonde, qui est l’amour divin, c’est-à-
dire la compréhension de ceux qu’elle est appelée à sauver et non à écraser.

Archevêque Antoine Bloom

Divine Liturgie

7 : La Sainte Transfiguration Épitre : 2 Pi 1, 10-19 ; Évangile : Mat 17, 1-9
14: la multiplication des pain Epitre : I Cor 1, 10-17 ; Évangile : Mat 14, 14-22
Lundi 15 aout : Dormition de la très Sainte Mère de Dieu (nouveau calendrier)
21 : le pouvoir de la foi Epitre : I Cor 4, 9-16 ; Évangile : Mat 17, 14-23
28: : Dormition de la très sainte Mère de Dieu (ancien calendrier) Épitre : Phil 25-11 ; Evangile : Luc 10, 38-42 et 11,27-28

Église orthodoxe de la
Sainte Transfiguration
Grande-Rivière N-O
Ile Maurice
(derrière le garage Bala)
Divine Liturgie
Chaque dimanche à 9h30

Site WEB:

http://orthodoxchurchmauritius.org

Père Athanasios, tel.: 57 33 32 53
E-mail: p.athanasios@myt.mu
Père Ian, tel.: 52 57 90 53
E-mail: fr.ian@antiochian.org.nz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *