Prière de saint Eustrate

Je Te magnifie et T’exalte, Seigneur, Toi qui as jeté un regard sur ma bassesse et ne m’as pas emprisonné entre les mains de l’ennemi, mais as délivré mon âme de la détresse. Et maintenant, Maître, que Ta main me couvre et que vienne sur moi Ta pitié. Mon âme accablée s’agite à la pensée qu’elle devra sortir de ce corps misérable et souillé. Que les efforts de l’ennemi malin ne prévalent pas et ne l’entravent pas à cause des ses péchés volontaires et involontaires commis au cours de la vie. Sois-moi propice, Maître,et que mon âme ne voit pas l’aspect odieux et ténébreux des mauvais démons, mais que tes anges brillants et lumineux l’accueillent. Donne gloire à Ton Nom saint et, par Ta puissance, conduis-moi à Ton divin tribunal. Quand Tu me jugeras, que la main du prince de ce monde et ne me saisisse pas pour m’entraîner, pécheur que je suis, dans l’abîme infernal. Tiens-toi à mes côtés, sois mon secours et mon protecteur. Aie pitié, Seigneur, de l’âme qui s’est souillée dans les passions de cette vie et accueille-la purifiée par la pénitence et la confession,Toi qui est béni aux siècles des siècles, amen.

Cette prière prononcée par saint Eustrate avant son martyr en 296 est incluse dans l’office de minuit des samedis.

Carême des apôtres 2017

Carême des Apôtres

Date du Carême des Apôtres :

  • du lundi 12 juin au mercredi 28 juin 2017Le Carême des Apôtres est un jeûne précédant la fête des apôtres Pierre et Paul, à la durée variable puisqu’il dépend de la date de la Pentecôte, elle même déterminée en fonction de Pâques. Ce jeûne permet aux croyants de faire fructifier les dons qu’ils ont reçu à l’occasion de la Pentecôte. Plus précisément, le Carême des Apôtres a pour objectif l’acquisition du “sens de l’Église” : s’inscrire dans les pas des apôtres et se montrer ainsi digne en tant que disciple de Dieu. Les aliments proscrits sont le poisson, la viande, le vin, les huiles, les produits laitiers ou les oeufs. Les samedis et dimanches, poisson, vin et huile sont autorisés.Ce jeûne est apparut durant le 6e siècle, bien qu’il soit mentionné dans quelques témoignages antérieurs. Désigné comme le jeûne des Apôtres dans les premières mentions des sources monophysites syriaques, Anastase le Sinaïte le mentionne comme un jeûne controversé au 7e siècle, et Théodore le Studite le considère au 9e siècle comme un jeûne établi au moins dans les milieux monastiques. (Source:http://icalendrier.fr/religion/fetes-orthodoxes/jeunes#CaremeApotres)
  • Le carême des apôtres commence juste après le premier dimanche après la Pentecôte (et qui est également le dimanche de tous les Saints), soit le lundi 8 juin et il se termine le jour de la fête des saints apôtres Pierre et Paul qui tombe le 29 juin (ou le 12 juillet selon le calendrier julien). Cette période de jeûne a son origine qui remonte aux premiers siècles du christianisme et nous disposons des témoignages de saint Athanase le Grand, de saint Ambroise de Milan et d’autres…Saint Athanase  a fait référence à ce carême dans une lettre envoyée à l’empereur Constance…Ce jeûne n’est pas strict comme le Grand Carême: on s’abstient des laitages et de la viande.  Le poisson est souvent autorisé (se reporter à un calendrier liturgique). Quoiqu’il en soit, le carême ne se limite pas à l’aspect alimentaire qui est la partie la plus facile à respecter pour une personne en bonne santé et bien entendu ces règles ne s’imposent pas quand on est malade (demander s’il le faut au prêtre). (Source: http://www.orthodoxie-reunion.com/?p=1150).pierre et paul