Un conseil d’un Ancien

Nous ne savons pas à quoi Dieu ressemble ; ainsi nous lisons dans Jean 1:18: Personne n’a jamais vu Dieu. C’est vrai, mais nous pouvons Le rencontrer dans la prière. Allez dans votre chambre, dans votre pièce, dans votre cœur, et surtout, pensez vraiment à qui Vous allez parler, et dites alors ce que moi, un vieillard, je vous enseigne : «Je vous remercie, Seigneur, de m’avoir amené à parler avec Toi ; moi … le plus grand pécheur parmi tous ! »  Et alors tenez-vous droit et parlez à Dieu.

Après tout, qu’est-ce qu’Il nous demande ? Il demande que nous rejetions en nous tout le péché qui nous souille. Qu’il soit minuit ou midi, parce que nous péchons tout au long du jour, entrez dans la profondeur de votre âme et parlez à Celui qui pardonne toutes vos iniquités (Psaume 103: 2). Et puis dites : «Pardonne-moi, Seigneur, pardonne-moi, car je ne savais pas qu’ils se produisent devant Tes yeux ! Mon cœur était comme mort et je ne pensais pas à Toi ». Agissez ainsi tout au long de la journée et apprenez à vous tenir devant Dieu, car vous vous purifierez ainsi et vous préparerez au jugement qui vient.

Et encore, vous verrez non seulement votre petitesse et l’abondance de vos péchés, mais aussi la bonté de Dieu, qui ne veut pas la mort du pêcheur mais qu’il change de conduite et qu’il vive (Ez 33, 11). Toutes les prières sont belles, et il est bon que vous lisiez le Livre des heures et le Canon de supplication à la Très Sainte Mère de Dieu. Mais si vous n’avez que peu de temps, tenez-vous droit devant Dieu comme je vous l’ai enseigné, et parlez-lui de toute la plénitude de votre cœur. Faites ceci et commencez à sentir Dieu ! Et vous vous rendrez compte que tout ce que vous faites, vous le faites devant Dieu !

Et encore, rappelez-vous que quand vos prières cessent, alors le péché commence ! Même que l’interruption de la prière elle-même est pêché. En vérité, Dieu a dit : «Soyez saints !» Et je n’ai jamais entendu parler de saints qui ne priaient pas. Même l’apôtre Paul demande de prier «sans cesse» ! Sans cesser – et pas seulement de temps en temps.

Au cours premiers siècles du christianisme, il n’y avait pas de prêtres, pas d’églises, pas de monastères, juste une communauté de croyants au milieu du monde païen. L’apôtre leur a demandé de prier sans cesse, et cette exhortation s’applique également à vous qui n’avez pas le temps de prier. Après tout, même ceux qui ont vécu pendant les temps apostoliques ne savaient pas combien de temps ils auraient pour la prière, parce qu’ils subissaient la persécution…

Elder Julian Lazăr from the Romanian Skete of St John the Baptist, Athos: About the prayer and holiness

 

Un conseil de saint Isaac le Syrien (évêque de Ninive)

Quand tu désires mettre quelqu’un sur la bonne voie, entoure le d’abord de tendresse et d’affection. En effet rien n’incite mieux le pécheur au remords, à l’abandon de son mauvais penchant et à la conversion que les bienfaits matériels et le respect qu’il voit chez toi. Avec amour dis lui quelques mots, ne te mets pas en colère contre lui de sorte qu’il ne voie en toi  aucun signe d’animosité. Car l’amour ne connaît ni la colère ni l’irritation.

Saint Isaac le Syrien