« Older Entries Subscribe to Derniers articles

17 juil 2014

Relativité du temps d’après saint Nicodème de l’Athos

Posté par TB. Aucun commentaire

« Mille ans sont à tes yeux comme le jour d’hier qui n’est plus » (Psaume 89). Saint Nicodème de l’Athos, dans son commentaire de la deuxième lettre de saint Pierre dit à ce propos : « Un seul jour dans la béatitude du siècle à venir est comme mille ans dans la vie présente, parce qu’un seul jour réjouira, rassasiera à tel point les justes de toutes sortes de biens qu’ils auront l’impression d’avoir vécu mille ans ; et mille ans dans la vie présente, comparés à la félicité éternelle de Dieu, paraîtront si courts qu’ils sembleront avoir été comme un seul jour parce qu’auprès de Dieu infini et éternel, toutes les dimensions et les états temporels sont inconsistants et apparaissent comme une seule minute ».

7 juil 2014

Que s’inquiéter en excès fait oublier Dieu (Paissios l’Ancien)

Posté par TB. Aucun commentaire

 

 

Laissez-moi vous expliquer quelque-chose : lorsqu’un enfant joue et qu’il est entièrement absorbé par ses jouets il ne remarque pas son papa qui se trouve près de lui et qui lui caresse ses cheveux. Mais s’il s’arrête de jouer, alors il se rend compte des caresses que lui fait son père. Il en est de même pour nous : si nous sommes pris par diverses activités et que nous nous en inquiétons anxieusement, ou bien si nous portons toute notre attention aux affaires de ce monde, alors nous ne pouvons pas être conscients de l’amour de Dieu. Dieu donne, mais nous, nous restons insensibles. Prenez garde de ne pas gaspiller vos précieuses énergies à des soucis en excès et à des choses vaines qui vont devenir un jour poussières. Quand vous vous comportez de la sorte, non seulement vous épuisez vos corps mais vous dispersez également vos esprits sans but et vous offrez à Dieu à l’heure de votre prière vos fatigues et vos bâillements, comme le sacrifice de Caïn. Votre état intérieur sera comme celui de Caïn, vous serez remplis d’anxiété et vous ferez plein de soupirs inspirés par le diable qui se tient alors près de vous. Vous ne devez pas gaspiller inutilement le fruit, le fondement de vos énergies, et laisser les miettes pour Dieu. Les nombreux soucis de cette vie sapent la moelle de votre cœur et ne laissent rien pour le Christ. Si vous remarquez que votre esprit est en permanence en train de s’éparpiller sur les diverses tâches que vous devez accomplir, vous devez alors vous rendre compte que vous allez mal sur le plan spirituel et vous devez vous en inquiéter car dans ce cas vous vous êtes éloignés de Dieu, et vous êtes plus proche de la création que du Créateur. Il faut apprendre à prendre soin des choses de façon correcte. Si nous cherchons en premier le Royaume des Cieux et qu’il s’agit de notre objectif numéro un alors le reste sera donné en surcroit ; mais si nous oublions cela, alors nous dilapidons le temps et nous perdons notre véritable « moi ». Mais si nous restons vigilants et que nous nous préparons à l’autre Monde alors la vie présente prend la plénitude de son sens. Lorsque nous nous mettons à penser à la vie future, on commence à voir les choses différemment. Mais si tout notre pensée consiste à voir comment rendre cette vie plus confortable alors nous sommes vraiment à plaindre et nous terminerons cette vie épuisés. Ne soyez pas écrasés par l’anxiété et obsédés par des pensées telles que « il faut faire ceci puis ensuite il faut faire cela » parce qu’alors même si la fin du monde survient, vous n’allez pas vous en rendre compte tellement vous êtes occupés par vos activités ! Il ne faut pas faire les choses en étant très anxieux, cela vient du diable. Mettez-vous en accord sur le Christ ! Autrement, même si apparemment vous vivez près du Christ vous aurez en fait l’esprit du monde en vous et vous serez semblables aux vierges folles (Mt. 25 :1-13). (…) Extrait de : «Paissios l’Ancien de l’Athos (Du saint monastère de « Jean l’Evangéliste et le Théologien »- 2006)).

30 juin 2014

Est-il possible que Dieu cesse d’aimer quelqu’un?

Posté par TB. Aucun commentaire

http://www.sagesse-orthodoxe.fr/wp-content/uploads/2013/12/Christ-Raised-Border-207x300.jpg

 

Dieu est amour

Il ne peut cesser d’aimer quelqu’un. Pourquoi? – parce que Dieu est amour (1Jn 4, 8 et 16), et Il ne peut cesser d’être ce qu’Il est, « sa miséricorde est éternelle » (Ps 117); parce que l’amour est toujours l’amour de quelqu’un, ou bien il n’est pas amour, donc Dieu ne peut être amour sans être amour pour quelqu’un; parce que la personne que Dieu aime ne peut jamais faire assez de mal pour que ce mal soit plus grand que l’amour que Dieu a pour elle (cf. Luc 15); parce que Dieu n’aime pas d’une façon conditionnelle: Il aime gratuitement; parce que Dieu voit toujours le meilleur de ce qui est dans la personne; or il y a toujours quelque chose de bon dans la personne, ne serait-ce que le sceau de l’image divine qui ne peut être effacé.

Pédagogie

Par amour pour quelqu’un, Dieu peut choisir de s’éloigner d’elle, de se faire plus discret, afin que cette personne se mette à sa recherche (Os 9, 15). Il arrive que Dieu en quelque sorte se cache. Et Il fait cela par pédagogie, lorsque nos péchés nous ont rendus insensibles à sa présence et à son amour. Il ne cesse pas alors d’aimer, mais Il peut cesser de manifester son amour à la personne, ou en tout cas le manifester d’une moindre façon. A la limite, son amour peut être appelé « colère », lorsque, par amour, Il nous abandonne à nous-mêmes (Héb 12, 6). Cela ne veut pas dire qu’Il ne nous aime plus, ou qu’Il cesse d’être amour; cela veut dire que son amour prend la forme d’un feu, d’une sècheresse, d’une absence quelquefois terrible, d’un désert. Il nous livre ainsi à nous-mêmes, par pédagogie paternelle, après avoir essayé d’autres moyens de nous convaincre de son amour pour nous et d’obtenir que nous l’aimions à notre tour, en réponse, librement, par amour. « Ceux que J’aime, dit-Il dans l’Apocalypse, Je les corrige »(3, 19). S’Il ne les aimait pas, Il ne s’en occuperait même plus; or, Il les corrige, Il les éprouve, par son retrait même, ou par des épreuves extérieures ou intérieures afin qu’ils se redressent. Toute la Parole de Dieu – appelée sainte Écriture – nous montre l’amour de Dieu pour son peuple et pour des personnes. Et, ce qui montre que Dieu ne se lasse pas d’aimer, c’est qu’Il monte sur la Croix, aimant ainsi jusqu’au bout ceux qui ne l’aiment pas ou qui répondent mollement à son amour. La Croix prouve que Dieu aime toujours. Saint Maxime le Confesseur dit que Dieu aime tous les hommes, les justes comme ses amis et ses familiers, et les pécheurs comme des insensés qui se perdent dans la nuit (Centuries sur l’amour).Cela veut dire que, à l’égard des pécheurs, de ceux qui se rendent indignes de son amour, le Seigneur peut manifester son amour comme compassion.

Suggestion diabolique

L’idée que Dieu cesse d’aimer est donc, soit une opinion à caractère psychologique, comme les enfants redoutent que leurs parents cessent de les aimer; soit une suggestion diabolique qui nous fait douter que Dieu nous aime et nous rend presque impossible de nous approcher de lui. Douter que Dieu continue à nous aimer nous empêche de nous repentir et de lui demander pardon, donc de nous réconcilier avec lui. c’est pourquoi il faut plutôt penser que cette idée vient du Malin. En fait, celui qui, même dans ses erreurs, ses fautes et ses péchés, continue à croire à l’amour de Dieu pour lui peut être sauvé immédiatement, parce que la certitude de l’amour de Dieu est plus forte que la peur de la mort et de la mort éternelle. « Montre-moi ton amour, Dieu de miséricorde », dit David dans un psaume (84, 8): prions, non pour que Dieu nous aime, puisqu’Il nous aime toujours, mais pour qu’Il nous montre son amour, parce que nous ne le voyons pas toujours ou parce que cet amour est quelquefois imperceptible pour notre sensibilité grossière.

 

Que Dieu nous aide et nous donne la joie de son amour!

Gloire à toi pour ton amour indicible, Seigneur Jésus, gloire à toi!

21 juin 2014

Une petite histoire

Posté par TB. Aucun commentaire

C’était un jour tranquille ». Aucune arme, aucun mortier ni bombe n’avait été entendu.

Le jeune soldat sut qu’il était dimanche, le jour saint du Seigneur. Comme il était assis là, il sortit un vieux jeu de cartes et les étala sur le banc.

Alors survint le Capitaine qui lui dit :   « Pourquoi n’es-tu pas avec le reste du régiment ? « J’ai pensé que je pouvais me mettre de coté et passer un temps avec Le Seigneur » répliqua le jeune soldat.

Méfiant, le Capitaine dit : « il me semble que tu sois sur le point de jouer aux cartes … », – «  Non mon capitaine, vous savez, depuis le jour où on ne nous permet pas d’avoir ni bible ni aucun livre chrétien dans ce pays j’ai décidé de parler au Seigneur a travers ce jeu de cartes »

-  Comment vas-tu faire cela ?

Vous voyez l’AS, mon capitaine ? Il me rappelle qu’il n’ y a qu’UN SEUL Dieu.

Le 2  me rappelle qu’il y a 2 parties de la bible, l’ancien et le nouveau testament.

Le 3 représente Le Père, Le Fils et Le Saint-Esprit

Le 4 représente les 4 évangiles : Matthieu, Marc, Luc et Jean .

Le 5 représente les 5 vierges qui furent glorifiées parce qu’elles eurent de l’huile dans leurs lamper et entrèrent dans le festin de l’Agneau.

Le 6 représente les 6 jours pendant lesquels Dieu créa le Ciel et la Terre

Le 7 représente le jour où Dieu se reposa après avoir terminé toute sa Création

Le 8 représente la famille de NOÉ, sa femme, leurs 3 enfants et les épouses de ces derniers

Le 9 représente les 9 lépreux qui ne remercièrent jamais Jésus après qu’il les eus guéris. Seul un revint pour rendre gloire.

Le 10 représente les commandements donnés à Moise par Dieu. Dieu les écrivit de sa propre main sur des tables de pierre.

Le J représente Satan, un des premiers anges de Dieu. Il fut précipité du ciel et joue maintenant le rôle joker de la perdition éternelle

La Reine représente Babylone la grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre. C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à la débauche…. ( Ap.17:1-)

Le Roi représente Jésus-Christ car Il est Le Roi des rois

Si j’additionne tous les nombres sur les cartes cela donne 365. Donc une carte pour chaque jour  Il y a 52 cartes pour les 52     Semaines de l’année

 

Les 4 suites représentent les 4 saisons que Dieu créa : été, hiver, automne, printemps.

Maintenant, quand je veux parler au Seigneur, je n’ai qu’à tirer une carte et cela me rappelle la chose pour laquelle je dois être reconnaissant à Dieu.

 

Le capitaine resta là debout, avec les larmes dans les yeux, il dit :« peux-tu me prêter ton jeu de carte, soldat ? »

Source: internet