Sur les moyens de communication (smartphone, ordinateurs….)

Comment mettre fin à l’isolement

L’isolement et la vie chrétienne

Source : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1950474478609286&id=1395030584153681

À une époque où les familles ne dînent plus ensemble, les enfants regardent la télévision, jouent à des jeux vidéo et envoient des texto à leurs amis depuis leur chambre. Quand les adultes peuvent être vus en train de marcher dans nos villes en parlant sur des téléphones portables. À un moment de notre histoire où les gens peuvent être assis dans un café avec des amis, tout en parlant à quelqu’un d’autre sur un téléphone mobile, nous sommes devenus un peuple vivant ensemble dans l’isolement.

Je me souviens de ma jeunesse quand je rendais visite à ma grand-mère âgée, elle allumait toujours la télévision et la radio. Vous entriez dans sa cuisine et entendiez une radio, tandis que dans le salon vous trouviez sa télévision, même si elle écoutait rarement. Je savais que c’était le signe qu’elle se sentait seule et que le bruit lui tenait compagnie. Pourtant, quand elle avait de la visite elle éteignait tous les appareils. Continuer la lecture de Sur les moyens de communication (smartphone, ordinateurs….)

Les Béatitudes de saint Ephrem le Syrien (1)

Les Béatitudes de saint Ephrem le Syrien

  1. Bienheureux celui qui est devenu complètement libre dans le Seigneur de toutes les choses terrestres de cette vie vaine et qui n’aime que Dieu, Lui qui est bon et plein de compassion.
  2. Bienheureux qui est devenu le bon laboureur des vertus et a levé une moisson de fruits de vie dans le Seigneur, comme un champ labouré qui porte du blé.
  3. Bienheureux qui est devenu le bon fermier des vertus et qui a planté une vigne spirituelle, a cueilli les grappes et rempli ses presses avec le fruit de la vie dans le Seigneur.
  4. Bienheureux qui a rendu ceux qui servent avec lui joyeux de la vie spirituelle venant du fruit des vertus qu’il planta avec peine pour faire fructifier dans le Seigneur le fruit de la vie.
  5. Bienheureux qui se tient dans l’assemblée et prie comme un ange des cieux, gardant pures ses pensées jour après jour, et qui n’a pas laissé entrer le Malin afin qu’il fasse prisonnière son âme, loin de Dieu son Sauveur.
  6. Bienheureux qui a, avec compréhension, aimé pleurer et avec componction a fait tomber ses larmes au sol comme pluie, comme de belles perles devant le Seigneur.
  7. Bienheureux qui aime la sainteté comme la lumière, et n’a pas souillé son corps avec les actions de ténèbres du Malin aux yeux du Seigneur.
  8. Bienheureux qui a gardé son corps dans la sainteté pour le Seigneur et n’a pas rendu son âme honteuse par des actions dénaturées, mais qui est resté agréable au Seigneur.
  9. Bienheureux qui a haï les actions mauvaises pleines de honte et qui s’est présenté en sacrifice vivant et agréable au Seigneur.
  10. Bienheureux qui a toujours gardé mémoire de Dieu en lui, il sera en tout semblable à un ange des cieux sur la terre, servant Dieu avec crainte et amour.
  11. Bienheureux qui aime le repentir qui sauve les pécheurs, et n’a pas songé à faire le mal, comme ceux qui sont ingrats devant le Seigneur.

Source: La Voie Orthodoxe.N°49. Printemps 2008.

sunset