Sur la Résurrection (8)

Je peux vous donner le message apostolique, c’est-à-dire l’Evangelion, l’Évangile en 5 phrases environ : « Le Messie est venu. C’est Jésus de Nazareth. Mais Il est encore plus grand que ce à quoi nous nous attendions, Il n’est pas seulement le Messie mais le Seigneur Lui-même. Il a accompli toutes les prophéties et a démontré qui il était par ses paroles et ses actes remarquables. Il a été crucifié, mais il est ressuscité des morts, et grâce à cela vous aussi vous pouvez avoir la vie éternelle. Voilà, en 5 phrases environ l’Évangile.

Et ensuite les apôtres ont fait le tour du monde, ils allaient dans les synagogues qui étaient dispersées dans tout le monde gréco-romain, des centaines sinon des milliers de synagogues d’un bout à l’autre du monde gréco-romain. Ils allaient dans les synagogues parce qu’ils allaient d’abord chez les Juifs, et ils disaient : « Nous venons vous apporter l’Evangelion » parce qu’ils parlaient en grec – tout le monde parlait alors en grec. « Nous sommes venus vous apporter la bonne nouvelle. » Et les Juifs dans la synagogue disaient « super ! » – puisque tout le monde aime entendre de bonnes nouvelles. « Et quelles sont ces bonnes nouvelles? » Et ils disaient que le Messie est venu, c’est Jésus de Nazareth, qu’Il a été crucifié mais qu’Il est ressuscité des morts et qu’à cause de cela vous aussi vous n’avez pas besoin de rester dans la tombe, vous aussi vous pouvez avoir la vie éternelle. C’est cela l’Evangile, c’était ainsi alors et c’est toujours  ainsi. Je peux vous garantir qu’ils n’ont pas fait le tour du monde dans ces synagogues en disant :                « écoutez, je suis venu vous apporter la bonne nouvelle, et la bonne nouvelle c’est que Dieu vous aime » ou « la bonne nouvelle c’est que vous devriez aimer votre prochain comme vous-mêmes. Ce n’est pas çà l’Évangile… Le coeur essentiel du message de l’Evangile est la résurrection du Christ. C’était le message des apôtres, et c’est pourquoi ils étaient si importants, parce qu’ils étaient des témoins oculaires de ce fait. Ils ne seraient pas partis aux qutre coins du monde prêchant la Résurrection, prêchant l’Évangile, si la Résurrection n’avait pas eu lieu, parce que c’est pour cela que les apôtres ont souffert, c’est pour cela qu’ils sont morts, c’est pour cela qu’ils ont vécu, et c’est pour cela qu’ils ont combattu. Ils sont allés au martyr , presque tous, et je veux que vous vous souveniez qu’il s’agit de plus de douze personnes. Nous parlons de centaines de témoins oculaires de l’Evangile ; bien plus que  douze personnes  sont parties et ont prêché—beaucoup, beaucoup d’apôtres sont sortis et ont prêché, et chacun d’eux est allé à la mort en insistant sur ce fait, que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu. Il a été crucifié, mais Il est ressuscité des morts. Ces témoins ont quitté tout ce qu’ils aimaient, ils ont quitté leurs maisons et leur pays, leurs parents, leurs fermes et leurs champs et leurs bateaux de pêche – tout ce qu’ils connaissaient et qu’ils aimaient. Ils ont laissé tout cela derrière eux pour vivre une vie avec de grandes difficultés, de grandes privations et de souffrances pour ce fait, parce qu’ils l’ont revu vivant. Pouvez-vous imaginer ce que c’était pour eux de savoir que le Seigneur était mort et ensuite de Le voir debout devant eux et de Le toucher et de voir les blessures dans Sa main et Son côté ? Pouvez-vous imaginer à quel point cette expérience a été puissante ? Et une fois qu’ils ont eu cette expérience, ils ne pourraient jamais le nier. Et ils ont fait le tour du monde en prêchant à ce sujet. Rien n’est plus puissant que ce message, et c’est pourquoi ils devaient être des témoins oculaires de la Résurrection, car c’est le cœur de leur enseignement. Donc, si quelqu’un les interrogeait et disait: «Ah oui, allez, quelqu’un est-il ressuscité d’entre les morts ??? Et ils disaient : « Je l’ai vu, je l’ai touché, j’ai mangé avec lui ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *