La vie qui nous est donnée

Le don de la vie et le cauchemar d’une mort qui engloutit tout.

Cette vie terrestre qui nous a été donnée n’a de sens que si nous la voyons comme une préparation  pour la vie future. Nous ne devons pas négliger ce qui est de nature éternelle, car le Créateur nous a accordé cette vie comme un temps de préparation pour l’éternité avec Lui. C’est le moment où nous devrions progresser de l’image de Dieu à la ressemblance de Dieu. Cette vie prend un tour tragique si nous ne regardons pas au-delà des limites de cette existence terrestre, car le don d’amour qu’est le Christ, nous aide à échapper au cauchemar d’une mort dévorante. L’apôtre Paul rend compte de la compréhension chrétienne de la mort, en disant : « Quand le corruptible aura   revêtu l’incorruptible, et le mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : « La mort est engloutie dans la victoire ( 1 Cor. 15:54). » C’est durant cette vie présente que nous  » revêtons Christ « , car ce faisant nous atteignons la sainteté qui nous est nécessaire pour nous tenir en présence de Dieu pour toute l’éternité, et ne pas être brûlé. Se concentrer sur cette vie comme autre chose qu’un temps de préparation pour l’éternité, c’est ignorer que Dieu nous a donné la vie présente comme temps de préparation à la vie céleste.

Avec amour en Christ, Abbé Tryphon

https://www.facebook.com/profile.php?id=100044595542112

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *