Sur l’usage de notre liberté

 Sur notre autonomie et notre capacité à rejeter la volonté de Dieu

Selon saint Grégoire Palamas, Dieu nous a donné la seigneurie sur toute la terre en raison de notre capacité de souveraineté. Avec cette souveraineté vient la responsabilité d’être de bons intendants de ce que Dieu nous a confié. Saint Grégoire a écrit : « Il y a dans la nature de notre âme une faculté gouvernante et dirigeante, et il y a aussi ce qui est naturellement soumis et obéissant, à savoir, la volonté, l’appétit, la perception sensorielle, et en général tout ce qui est consécutif à l’intellect et qui a été créé par Dieu avec l’intellect. » Notre nature déchue nous a également donné la capacité de rejeter la volonté de Dieu et d’abuser de notre souveraineté, refusant d’utiliser notre liberté d’une manière agréable à Dieu. Nous abusons de nourriture et de boissons, surpâturons nos terres, détruisons nos forêts tropicales, nous saturons nos océans et notre atmosphère avec des carburants à base de carbone, nous bétonnons nos terres agricoles productrices de nourriture et nous versons des produits chimiques et autres polluants dans nos rivières et ruisseaux. Comme si cela ne suffisait pas, nous gaspillons nos facultés mentales avec des heures interminables devant nos ordinateurs, téléviseurs et ipods. En tant que créatures qui ont été créées pour communier avec Dieu, nous perdons notre temps dans des poursuites insensées, accordant peu d’attention aux choses qui sont spirituelles et d’une valeur éternelle. Nous luttons non seulement contre le Dieu qui règne sur tout, mais aussi contre la faculté d’être de bons intendants qui est propre à notre nature. Avec amour en Christ, Abbé Tryphon

https://www.facebook.com/profile.php?id=100044595542112

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *