Message de Noel de l’évêque de Tripoli (Liban)

Métropole Grecque Orthodoxe de Tripoli, Koura et Dépendances

Greek Orthodox Metropolis of Tripoli, Koura and Dependencies

Message de Noël 2020

«Il nous a visités du haut des cieux, le Seigneur qui nous sauve, Soleil levant plus brillant que tout soleil ;nous qui étions dans les ténèbres et dans l’ombre de l’erreur, nous avons trouvé la vérité, car la Vierge à Bethléem enfante le Seigneur notreDieu.»

C’est Noël qui arrive chez nous encore une fois cette année: c’est une autre incarnation dans la grotte de nos cœurs. La grâce de la Nativité est dans la naissance continue du Christ en nous. La Vierge Marie s’est longtemps préparée pour devenir la mère de Dieu. Nous devons suivre son modèle pour que nous aussi, donnions naissance au Christ à ce monde malheureux.

La Vierge Marie vivaitdans l’effacement. Aujourd’hui, lefidèle vit dans un oubli semblable. Dieu lui a donné l’occasion de se repentir, lui qui vit dans le malheur, pour que l’Enfant Divin vienne chez lui et le ressuscite.En effet, c’est une opportunité convenable pour entrer dans le désert de la parole sacrée de Dieu, loin de cette pandémie de coronavirus qui empirele monde.

Nous sommes en quarantaine. Le Seigneur Jésus nous visitera-t-il, pour nous remplir de la joie des anges, afin que nous vivions une vie nouvelle ?Nous avons un grand espoir, et une foi inébranlable en Lui, non pas une foi en des vaccins proposés et promis. Sûrement, nous ne pouvons pas abandonner nos responsabilités et nos services en égard de ce peuple que nous aimons et qui souffre beaucoup de nos jours. Pourtant, nous ne devons pas nous soucier d’une manière excessive. Le Seigneur JésusChrist qui vient toujours chez nous, ne nous laissera jamais.Le serviteur fidèle à son maître possède une attention interne continue, à travers la prière fervente. Il attend le venir de son maître, et s’Il le visite du haut des cieux, il se lève pour le servir : nous aspirons à une vigilance interne sincère. Dans cette Fête Divine qui arrive, le problème ne réside pas dans les occupations qui sont nécessaires, mais dans les préoccupations qui nous rendent amèrement soucieux.

Je vous en prie, mes chers enfants, au nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ qui nous vient en chair, ne vous désespérez pas. Accueillez-Le avec joie, avec une foi et une tranquillité dans vos cœurs. «Le Seigneur est proche».Il est très proche.

«Viens, Seigneur Jésus…

Oui, je viens bientôt»n’aie pas peur !(Apocalypse 22 :20).

Tripoli, le 24/12/2020

Ephrem Métropolite de Tripoli, Koura et Dépendances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *