LA RESURRECTION

Quel est le sens de la fête de Pâques ?
L’ évènement que nous fêtons est que Jésus de Nazareth est ressuscité d’entre les morts et qu’il a vaincu la mort comme le chante l’Eglise orthodoxe dans le tropaire de Pâques « Christ est ressuscité des morts, par la mort il a vaincu la mort, et à ceux qui sont dans les tombeaux Il a donné la vie ».
L’évènement de la résurrection a été mis en avant avec soin dans le Nouveau Testament, en raison de la difficulté à croire en la résurrection et aussi parce qu’elle est considérée comme la base de la foi chrétienne. Si la résurrection n’a pas eu lieu alors la foi des chrétiens et l’Évangile du Christ sont tous faux.
Mais le fait est que la résurrection est un évènement réel, qu’il faut cependant prouver. De plus elle est le fondement de la foi des chrétiens. Il y a deux aspects à cette question :premièrement le témoignage de ceux qui ont vu et deuxièmement la certitude de la foi.
Qu’elle soit le cœur de la foi chrétienne, l’apôtre Paul parle de la résurrection en se référant aux premiers témoins et aussi en lui donnant son sens car il n’a pas fait de différence entre l’évènement et sa signification : il a développé une théologie qui se résume en ces mots :

«Si on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment se fait-il que certains d’entre vous disent qu’il n’y a pas de résurrection des morts ? Ce qui renforce la foi en la résurrection sont les paroles de l’apôtre « Christ a été enseveli, et Il est ressuscité le troisième jour comme il est dit dans les Ecritures, et il est apparu à Pierre, puis aux douze apôtres, puis est apparu à plus de cinq cents frères la plupart d’entre eux sont toujours en vie et certains d’entre eux sont morts, est ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres et en dernier à moi aussi comme à un avorton « (1 Corinthiens 15: 4-8).
De plus,pour éclaircir ce point, nous avons des témoins oculaires de Sa mort et qui sont également témoins oculaires de Ses apparitions après la résurrection dans le sens où ils savaient que Celui qui leur est apparu est celui qui a été pendu sur le bois (de la croix) et ce sont Marie-Madeleine, les femmes portant les aromates, Simon-Pierre, les disciple d’Emmaüs, et les Apôtres, réunis en l’absence de Thomas, puis en sa présence, et quelques-uns des apôtres sur le lac de Tibériade, les apôtres en Galilée, et eux aussi quand Il est monté au ciel. Ces apparitions qui sont au nombre de onze sont lues chaque dimanche dans l’Église orthodoxe.
Le récit de ces apparitions est révélateur de l’esprit critique chez les Apôtres. Il est clair en ce qui me concerne que les apôtres étaient tous exempts d’une certaine forme de mentalité populaire prête à s’exciter. Ils étaient loins de toute crédulité hâtive.
Thomas a refusé de croire au début en la résurrection ce qui indique un esprit très critique et il n’a pas cru les paroles des autres disciples. Dans la semaine suivante Il leur est apparu et Thomas était avec eux.
▪ ▪ ▪
Toutefois, la fête de Pâques n’est pas seulement la sortie de Jésus de Nazareth hors du tombeau, (qui était plutôt une grotte). La fête de Pâques est l’expression du salut qui est donné depuis l’Incarnation du Fils de Dieu et surtout par la Croix. Sur la croix Jésus a dit: « Tout est accompli » à savoir que le Christ a achevé ce que le Père Lui demandait et qu’il a réalisé ce que les prophètes avaient dit.
Et à nous de comprendre que nous sommes redevables à Jésus pour tout ce qu’il y a de pur, d’élevé et de juste. La pensée juste, les belles réalisations, la victoire sur l’oppression des hommes, tout cela est inspiré par le Christ. Nous prions ici pour le relèvement de ceux qui sont épuisés, de ceux qui sont tombés afin qu’ils puissent se tourner vers les Cieux.
Par ailleurs, en ce qui concerne notre foi , Pâques est la promesse de notre résurrection le dernier jour. En Christ s’est révélée la perfection de Dieu. La résurrection du Sauveur nous dit que Jésus nous a appelle à la perfection «Soyez parfaits. »
Pâques est le salut de toutes sortes de morts dans notre vie personnelle et dans la vie de ceux qui nous entourent, et de ceux que nous servons. Pâques est un événement permanent en nous jusqu’à la fin des temps.
A cause de cela la fête de Pâques est contenu dans le Vendredi Saint jusqu’au matin du dimanche de Pâques. Si ces trois journées pénètrent fortement en nous alors chaque jour de notre vie devient Pâques et une fête éternelle.
Le fondement de notre joie est dans la victoire de Jésus et nous ne recevons pas la joie en ce jour et de la douleur tel autre. «Réjouissez-vous aussi en tout temps, et je vous dis encore réjouissez-vous. »
Donc, si certaines personnes disent que nous souffrons avec le Christ nous ne voulons pas dire pour autant que la souffrance du corps ou de l’esprit est meilleure que la paix. Cependant nous devons parfois accepter la douleur comme étant une facette de la paix intérieure. Si en fin de compte c’est dans le ciel que se situe notre victoire sur le péché et la mort alors nous sommes du ciel, et si le ciel est versé sur nous dans notre vie quotidienne alors nous sommes réellement un peuple de ressuscités, et nous pouvons proclamer que «Le Christ est ressuscité d’entre les morts et que par la mort il a vaincu la mort. »
Il n’ y a rien de vrai dans ce qu’on m’ a dit un jour : « La religion chrétienne est une religion tragique (doloriste). » J’ai dit à celui qui me disait cela: « la signification de la tragédie chez les grecs est que tu es un prisonnier dans une pièce fermée. Nous, les chrétiens, au moins nous n’avons pas de toit au dessus de nous. Au-dessus de nos têtes, il n’ y a que le ciel. Nous avons délaissé toutes les prisons en échange de «la liberté des enfants de Dieu ». C’est pourquoi un de nos saints disait à chaque personne qu’il rencontrait: «O ma joie, Christ est ressuscité ». J’offre ces quelques mots à tous ceux qui vont me lire en cette fête de Pâques afin que disparaisse toute tristesse.

Mgr Georges (Mt Liban)
Quotidien Annahar samedi 23 avril 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *