L’encensoir

encensoir

L’encensoir :

Un encensoir se compose d’une moitié inférieure et d’une moitié supérieure. La moitié inférieure représente la terre tandis que la moitié supérieure représente les cieux. Le charbon qui se trouve dans la moitié inférieure représente tous les pécheurs. Le feu qui brûle de l’encens symbolise le Saint-Esprit qui fait briller le charbon. La fumée provenant de la combustion de l’encens représente la Sainte Trinité et, à mesure que la fumée s’élève, elle représente nos prières s’élevant vers le ciel. L’encensoir a trois à quatre chaînes qui ont douze cloches. Les chaînes symbolisent la Sainte Trinité. La première chaîne représentant Dieu le Père, les deuxième et troisième chaînes représentent la double nature de Dieu le Fils et la quatrième chaîne représente Dieu l’Esprit. Les douze cloches sur ces chaînes symbolisent les douze apôtres. Les chaînes contiennent soixante-douze liens qui symbolisent les soixante-douze évangélistes.

Sur les moines: une parole de Saint Paissios l’Athonite (1924-1994)

elder-paisios

 

Un moine est un phare, pas une ampoule

… Récemment, deux architectes catholiques romains sont venus me voir à Kaliva … Ils ne comprenaient pas ce qu’est l’orthodoxie, mais ils étaient gentiment disposés. «Pourquoi, m’ont-ils demandé, les moines sont-ils assis ici? Pourquoi ne vont-ils pas au monde pour être au service des gens ? ”-“ Mais, répondis-je, les phares ne doivent-ils pas rester sur les rochers ? Leur diriez-vous de déménager dans les villes et de se connecter au réseau des lampadaires ? Les phares ont leur ministère, leurs lanternes. Un moine n’est pas une ampoule électrique suspendue au-dessus du trottoir de la ville et qui brille pour les piétons afin qu’ils ne trébuchent pas. Le moine est un phare lointain, établi haut sur les rochers et illuminant de son rayonnement les mers et les océans afin que les navires partent dans la bonne direction et atteignent Dieu – leur destination.  »

St. Paisios l’Athonite. (Paroles)