Une histoire vraie

 

 

Lors que le Père Adam Sexton était en train de  consacrer le pain de la communion le dimanche 4 mars (qui est cette année le premier dimanche du grand carême :dimanche de l’orthodoxie) à l’église, son fils aîné se précipita vers l’autel pour lui dire que leur maison à côté était la proie des flammes. Sans hésitation, le Père Sexton savait ce qu’il convenait de faire : continuer la célébration de la divine liturgie!

« Ce qui se passe n’a pas d’importance. Je dois concentrer mon attention sur la consécration des saints dons, » a expliqué le P. Sexton le lundi.

Après s’être assuré que ses huit enfants étaient en sécurité et faire en sorte que sa femme appelle le 911 (les pompiers), le P. Sexton a terminé les 20 dernières minutes de la liturgie à l’église orthodoxe de  Saint Jean Baptiste  avant de vérifier l’ampleur de l’incendie. Indifférent au sujet de ses biens, le P. Sexton a dit qu’il a informé les 50 personnes présentes sur la situation et leur a demandé de prier pour la sécurité de ses collègues pompiers.

« Je leur ai dit : ‘Si vous n’êtes pas déjà au courant, le chahut est à l’extérieur est dû au presbytère qui est en train de brûler. » Je leur ai ensuite dit, ‘N’ayez pas peur, nous sommes en sécurité. Priez pour mes chers amis, les pompiers qui se mettent en danger parce qu’ils m’aiment ». En effet, le P. Sexton est aumônier et  pompier volontaire pour le  service des pompiers de Nanticoke.

Le P. Sexton, 34 ans, sa femme, Angie, 34 ans, et leurs huit enfants – Alyscia, 12; Jacob, 11; Raeman, 10; Josias, 8; Ilia, 6; Bede, 4; Gabriel, 3, et Seamus, 1 – a perdu à peu près tout dans l’incendie qui a consumé le presbytère vieux de 100 ans à 106 Welles Street dans la section Hanovre de la ville.

« Nous avons perdu tout ce qui était matériel, mais nous n’avons rien perdu. Mes enfants, ma femme et les pompiers sont saufs. Hier, c’était une très belle journée. »

La famille de 10 personnes séjourne temporairement au motel Host Inn à Wilkes-Barre.

Le service d’incendie de Nanticoke est en train d’organiser les efforts visant à lever des fonds, des vêtements et autres effets personnels pour toute la famille. Les dons en argent peuvent être envoyés au Père Adam Sexton Fire Fond, c / o Vantage Federal Trust Credit Union, 158 S. Market St., Nanticoke, PA 18634. Vêtements, jouets et autres articles ménagers peuvent être déposés au siège des pompiers de Nanticoke, 2 E. Ridge Saint, Nanticoke, PA 18634.

«De toute évidence, toute perte est terrible, mais quand la personne est quelqu’un de proche, la perte est encore plus grande. Nous voulons faire tout ce que nous pouvons pour aider sa famille à se remettre sur leurs pieds», a déclaré Greg Grzymski pompier à Nanticoke et  chef des pompiers de la ville.

Grzymski a dit qu’il n’était pas surprenant que le révérend Sexton ait demandé à ses paroissiens de prier pour les pompiers, plutôt que pour lui.

« C’est exactement ce qu’il est. Il s’inquiète à propos de nous tout le temps. Il dit toujours qu’il prie pour nous. Nous l’apprécions», a déclaré Grzymski.

La cause exacte de l’incendie n’a pas été déterminée, mais les enquêteurs ont déclaré qu’il n’était pas suspect. Le P. Sexton  a déclaré que les autorités croyaient qu’il s’agissait d’un incendie d’origine électrique près du chauffe-eau dans le sous-sol.

Le P. Sexton est responsable de l’église Saint-Jean-Baptiste depuis environ 3 ans et demi. C’était sa première affectation après avoir terminé le séminaire de théologie orthodoxe Saint Tykhon dans le sud du canton de Canaan dans le comté de Wayne, en 2005. Auparavant, le P. Sexton vivait en Virginie et  travaillait dans un service en relation avec la clientèle.

Après avoir été affecté à l’église de Nanticoke, le Rév Sexton devint aumônier du service d’incendie. Puis, il décida de devenir un pompier volontaire et a  récemment terminé des dizaines d’heures de formation.

Pour gagner de l’argent, le Rév Sexton a aussi récemment commencé à travailler dans une pizzeria qui s’appelle Larry’s Pizza appartenant à un ami pompier le capitaine Larry Karnes et souvent désignée comme  « Church Street Station »  (ce qui peut se traduire par station rue de l’église). Le P. Sexton a déclaré que ses titres officiels sont laveur de vaisselle et maître grill, mais qu’il serait plus approprié de l’appeler «chef cuisinier et laveur de bouteilles», parce qu’il fait un peu de tout. Par hasard, son premier emploi a été de travailler dans une pizzeria et, grâce au service d’incendie, il travaille à nouveau dans une pizzeria.

« Je pense que pour être un bon aumônier, vous devez devenir un frère. Je voulais marcher un mile dans leurs bottes (de pompier) » affirme le P. Sexton, puis il précise: «Je ne pense pas que dans ma vie j’ai senti plus d’amour de la part d’ amis ou de  frères comme je le ressens au service d’incendie de Nanticoke. »

Source :

After rectory fire, pastor’s faith unshaken

By Bob Kalinowski (Staff Writer)

Published: March 6, 2012
Read more: http://citizensvoice.com/news/after-rectory-fire-pastor-s-faith-unshaken-1.1281529#ixzz1oR8OlNRl

http://www.orthodoxchristianity.net/forum/index.php/topic,43450.0.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *