Requête d’un condamné à mort

Frank Atwood, reconnu coupable de l’enlèvement et du meurtre d’une fillette de 8 ans nommée Vicki Lynn Hoskinson en septembre 1984, a toujours affirmé avoir été innocent du crime. Alors qu’il était en prison à sécurité maximale, il s’est converti à l’orthodoxie et a été baptisé du nom d’Anthony par le monastère de Saint Anthony en Arizona. Il a étudié et prié et correspondu avec des personnalités orthodoxes bien connues en Grèce, comme le métropolite Athanasios de Limassol, qui lui a rendu visite en prison il y a quelques années mais n’a pas été autorisé à le voir, ainsi que le métropolite Hierotheos de Nafpaktos, qui a écrit le texte ci-dessous. Frank a récemment publié la déclaration suivante avant sa prochaine exécution par injection létale. Prions tous pour lui, à sa demande et à la demande des Métropolites.

Je m’appelle Frank Atwood et je dois être exécuté par l’État de l’Arizona à 10h00, le 8 juin 2022. Je suis condamné à mort pour un crime que je n’ai pas commis, mais je laisserai la preuve, étayée par des experts, et les arguments avancés par mes avocats témoigner de mon innocence. Je vais enfin me libérer des liens terrestres qui ont paralysé mon corps et m’ont causé une souffrance atroce. Et je ne vivrai plus dans un monde où les autres souffrent à cause  de ma propre existence. À la famille de Vicki Lynn Hoskinson, je peux honnêtement dire que même si je sais que vous ne me croirez jamais que je ne l’ai pas prise  … ce n’est pas le cas ! Cela, cependant, ne change rien au fait que votre douleur est aussi réelle que tout ce qui est possible dans cette vie peut l’être, et ma profonde prière est que ma mort vous donne, à vous , une forme de soulagement et mettre une fin à  votre souffrance et vos tourments interminables.

Prière pour un homme condamné à mort

Par le métropolite Hierotheos de Nafpaktos et Agiou Vlasiou

Il y a quelques années, j’ai commencé une correspondance avec un condamné à mort américain, Anthony, qui a été accusé d’un délit très grave, ce qu’il nie, et il semble qu’il ait raison, et il a été condamné à mort. Il a lui-même fait plusieurs appels au système judiciaire américain et est resté dans une prison à sécurité maximale pendant de nombreuses années jusqu’à ce que la décision finale soit finalisée. L’occasion de notre correspondance était l’étude de mon livre Orthodox Psychotherapy et d’autres livres en relations avec ce sujet, qui ont été publiés en anglais et qui l’ont impressionné. Il m’a envoyé la première lettre, je lui ai répondu et ses autres lettres et réponses ont suivi, lesquelles maintenant  sont rassemblées,  sur environ 100 pages dactylographiées en grand format. Parce qu’il attendait la décision finale pour connaître le jour de son exécution, il était préoccupé par diverses questions spirituelles. Il a été baptisé orthodoxe en prison, il vivait dans le repentir, la prière, il pratiquait les veilles et la prière avec le komboskini  (chapelet), mais il s’intéressait surtout à la façon d’acquérir la prière noétique du cœur, de sorte que lorsqu’il serait exécuté, il traverserait les »péages aériens », comme il me l’a écrit, et rencontrerait le Christ au Paradis. Avec les réponses que je lui ai envoyées, j’ai essayé de le guider dans la vie spirituelle en cette période difficile, afin de lui donner les moyens d’affronter la mort avec courage. C’était une surprise pour moi et quelque chose d’émouvant de correspondre avec un condamné à mort et de le préparer à la mort !! Un tel événement ne m’est jamais arrivé de ma vie, ayant exercé le ministère de la paternité spirituelle pendant 50 ans; à savoir préparer avec la sensibilité appropriée quelqu’un à son exécution, et cela dans un si long temps de ministère. Comme on le sait en Grèce, la peine de mort a été abolie, c’est pourquoi nous n’avons pas de telles expériences. Un jour cette correspondance sera publiée et on verra comment cet homme béni pensait et comment il accepta mes conseils. Il y a quelques jours, il m’a envoyé une lettre et m’a informé que son exécution devait finalement avoir lieu début juin, c’est-à-dire dans quelques jours. Il m’a écrit que maintenant les mesures de sécurité sont renforcées. Dans sa lettre, il a trois demandes. En premier il me demande de prier pour que quelque chose soit fait afin qu’il ne boive pas à « la coupe de l’exécution ». La deuxième requête est : « Si Dieu, dans son amour et sa sagesse infinie, sait qu’il vaut mieux que je sois exécuté pour traverser les péages et entrer au paradis, je vous supplie de prier pour que j’aie la force jusqu’à la fin, être courageux et avoir confiance en Dieu ! » La troisième demande est de lui donner un « dernier conseil ». Il écrit : « J’aimerais aussi beaucoup entendre les derniers conseils que vous pourriez me donner. S’il vous plaît ! Le temps est court, alors s’il vous plaît écrivez-moi dès que possible. Je continuerai à me souvenir de vous et de Nafpaktos dans mes prières quotidiennes ! » J’ai fait mon signe de croix et j’ai répondu de manière appropriée. La raison de rendre public ce fait est que je demande instamment à ceux qui lisent ce texte de prier pour mon ami Antoine, afin que soit il y ait suspension de son exécution, si possible, soit qu’il aille de l’avant  avec courage et confiance en Dieu et bien sûr,  dans sa rencontre avec le Christ, qui l’a aimé à travers la prison de la plus haute sécurité. Prions : « Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de ton serviteur Antoine. »

Source: https://www.johnsanidopoulos.com/2022/06/prayer-for-orthodox-christian-convert.html?m=1&fs=e&s=cl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *