Réflexions d’un moine orthodoxe Etatsunien sur les évènements qui secouent les Etats Unis

Émeutes raciales & nécessité du repentir d’une Nation entière (p. Tryphon)

  Source: http://stmaterne.blogspot.com/2020/06/emeutes-raciales-necessite-du-repentir.html

Une nation au bord du gouffre – Le peuple américain est appelé à se repentir

Le monde occidental est entré dans une période de décadence et de déclin, car nous nous sommes éloignés de nos racines Chrétiennes. Le monde occidental ayant renié nos racines collectives de notre héritage chrétien historique et culturel commun, une vision du monde basée sur la laïcité règne désormais en maître. Nous assistons aujourd’hui à la destruction de nos institutions sociales, nos églises ont été fermées par la pandémie qui balaie le monde entier, et le racisme, associé à un effondrement économique massif, a déclenché une violence et une destruction à l’échelle nationale comme jamais auparavant dans l’histoire de notre pays.

Nous vivons une époque terrible où nos églises ont été contraintes de fermer par les gouvernements de nos États, où les fondements économiques de notre nation sont en ruine et où le racisme se développe. Faut-il s’étonner que tout cela contribue à la prolifération des manifestations violentes dans notre pays ? Tout cela ne devrait-il pas nous rappeler clairement à quel point nous nous sommes éloignés, en tant que peuple, de l’image biblique d’une société centrée sur Dieu ? N’est-il pas clair que tout cela est permis par Dieu, comme un avertissement ?

C’est maintenant que nous sommes tous appelés à nous repentir, à la fois individuellement et en tant que nation, et à revenir à la véritable base de ce que signifie être « une seule nation, soumise à Dieu » (« One nation, under God »). Si nous ne voyons pas un retour à Dieu et une repentance collective à l’échelle nationale face au Seigneur, notre pays, et même le monde, sera confronté à la destruction, et nous serons les seuls à en être responsables.

Il est temps que nous soyons tous appelés à nous repentir, à la fois individuellement et en tant que nation, et à revenir à la véritable base de ce que signifie être « une seule nation, sous Dieu ». Si nous ne voyons pas un retour à Dieu et une repentance collective à l’échelle nationale devant le Seigneur, notre pays, et même le monde, sera confronté à la destruction, et nous serons les seuls à en être responsables.

La bonne nouvelle est que nous pouvons tirer des leçons de cette catastrophe nationale et commencer à en faire une société meilleure. Nos frères et sœurs noirs ont plus souffert de cette pandémie que la population générale parce que beaucoup d’entre eux, en raison des inégalités dont ils ont souffert, accompagnées de la pauvreté qui les a frappés à cause du racisme, ont été plus vulnérables au virus Covid-19.

Cela doit être un appel à l’action pour nous tous, afin que nous apprenions la vérité de ces paroles : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ton intelligence et de toute ta force, et aimeras ton prochain comme toi-même », et qu' »il n’y a pas de Commandement plus grand que ceux-ci (Matthieu 22,37-39) ». Si nous désirons vraiment aimer Dieu, nous devons savoir qu’aimer notre prochain nous est demandé, car le Commandement est double.

Si nous voulons vraiment répondre à l’appel à la repentance, nous sortirons de cette pandémie comme un peuple uni, où la disparité raciale et économique sera à jamais repoussée comme le côté sombre de notre Histoire commune. Et nous en sortirons comme un peuple qui aime vraiment Dieu et qui est à jamais dépourvu de haine et de disparités raciales.

Dans l’amour en Christ,
Hiérmoine Tryphon
Photo: avec l’archiprêtre Moses Berry, mon frère né d’une autre maman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *