Ce que la terre est aux plantes, Dieu l’est pour l’âme

L’arbre solidement enraciné dans la terre se développe et porte des fruits. L’âme solidement enracinée en Dieu par la foi et l’amour, comme par des racines spirituelles, elle aussi se développe spirituellement et porte des fruits de vertu agréables à Dieu, grâce auxquels elle vit maintenant et vivra dans le monde futur. L’arbre déraciné cesse de vivre ; il ne reçoit plus la vie qu’il puisait dans la terre par ses racines. De même, l’âme de celui qui a perdu la foi et l’amour et ne demeure plus en Dieu, en qui seul il peut avoir la vie, meurt spirituellement. Ce que la terre est aux plantes, Dieu l’est à l’âme.
Saint Jean de Cronstadt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *