Sur le jugement particulier à l’heure de la mort

 

Extraits de 2 homélies données par l’Ancienne Makrina, Supérieure du monastère de la Panagia (la Toute Sainte), Portaria, Volos, Grèce. (+1995).

(…) nous qui devons énormément à Dieu est-ce que nous n’aurons pas à rendre compte avec précision de nos actes ? Le Seigneur veut que nous soyons droits en tout et Il va nous demander ce qu’il en a été le jour du jugement. Tout ce que nous avons fait de bien a été donné par Dieu et tout le reste – la désobéissance et le désordre- vient du mauvais. Quand nous aurons à passer à travers les « péages »1, le mauvais (le diable) va nous montrer tous les péchés que nous avons commis. Nous verrons notre vie se dérouler comme dans un film et nous verrons toutes nos erreurs. Soyez très prudents concernant les conversations, la colère, les mots qui sont durs, le fait de se plaindre. Que votre esprit (votre âme) soit le Ciel, votre cœur le trône de Dieu et votre bouche une église. Gardons le précepte de l’Evangile qui dit : « ne jugez pas afin que vous ne soyez pas jugés » (Mathieu 7 :1). Celui qui garde ce précepte ne sera pas jugé et ira directement vers Dieu. Il n’aura pas à passer à travers « les péages » pour rendre compte de tout. Dieu ne le jugera pas.

Enfin toute chose supplémentaire que nous faisons quand nous sommes seuls sera versée à notre « capital » spirituel. Toute prière, lecture ou bien quelques prosternations que nous aurions faites. Disons une petite prière avec des larmes quand nous sommes seuls et tout ceci sera pris en compte (dans notre « capital » spirituel). Et quand l’heure de notre mort se présentera, nous prendrons avec nous nos petites économies (spirituelles) et les démons se tiendront loin de nous. Notre Ange Gardien nous recevra joyeusement…Les démons nous regarderont de loin, et lorsqu’ils ouvriront le livre de nos vies ils n’y trouveront rien qui puisse nous accuser. Ce qu’ils diront ne sera que mensonge et nous monterons vers notre Créateur sans aucun empêchement. Aussi soyons prudents : agissons selon la volonté de Dieu.

 1[L’enseignement des Péages aériens (appelés aussi « télonies », du grec: τελωνεία / telonia, douanes), concerne le voyage de l’âme après sa séparation du corps, et est lié au jugement particulier. Dans sa forme la plus générale, cet enseignement illustre l’idée selon laquelle, après la mort, les démons essaient de retenir l’âme et de l’entraîner en enfer, tandis que les âmes et les prières des vivants défendent l’âme et l’aident à s’élever. L’issue du voyage, si l’âme parvient à s’élever jusqu’au Paradis ou si l’âme est prise par les démons, dépend de l’état de celle-ci au moment de la mort. Voir :https://fr.orthodoxwiki.org/P%C3%A9ages_a%C3%A9riens]  (Cet enseignement est celui pratiquement de tous les Saints et Pères de l’Eglise orthodoxe aussi bien contemporains que ceux du passé…).

Source : « The Departure of the Soul ». St Anthony’s Greek Orthodox Monastery (Arizona). 2017; First Edition. www.thedepartureofthesoul.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *