LA LETTRE A DIOGNETE

Cette apologie, adressée sous forme de lettre à un païen de haut rang nommé Diognète, date probablement des années 190-200. Elle fut peut-être rédigée à Alexandrie.

« Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les coutumes. Car ils n’habitent pas de villes qui leur soient propres, ils n’emploient pas quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n’a rien de singulier. Leur doctrine n’a pas été découverte par l’imagination ou par les rêveries d’esprits inquiets; ils ne se font pas, comme tant d’autres, les champions d’une doctrine d’origine humaine.

Continuer la lecture de LA LETTRE A DIOGNETE

Saint Eliane de Homs

 

 

En ces temps où la ville de Homs connaît une actualité tragique, il peut être intéressant de savoir que cette ville possède un saint patron qui s’appelle Saint Eliane.

 

La photo montre l’autel où se trouvent les reliques du saint. Le lieu a été rénové au début des années 1970.

 

Eliane est né dans la ville de Homs à l’époque romaine dans le courant du IIIème siècle. Il appartenait à une famille aisée et son père Kondakius était un notable.
Il a reçu l’enseignement du christianisme par l’intermédiaire de sa nourrice qui s’appelait Matrona. Elle lui a fait faire la connaissance d’un ascète dénommé Hypathios qui vivait dans une grotte dans la région du Hermel près du fleuve de l’Oronte. Devenu jeune homme, il entra dans l’armée à la demande de son père, mais par la suite il quitta l’armée pour étudier la médecine. Il eut une grande notoriété en tant que médecin ; il soignait beaucoup de gens et en même temps il essayait d’amener les gens vers le christianisme. Au cours de la persécution qui eut lieu au cours du règne de Dioclétien en 284 et qui s’abattit sur les chrétiens de la ville de Homs, beaucoup furent arrêtés et parmi eux il y avait Silouane l’évêque de Homs. Et alors qu’on les conduisait vers les bêtes pour être dévorés, Eliane s’approcha des chrétiens arrêtés en les encourageant et en les enjoignant de ne pas craindre la mort. A partir de cet instant, Eliane prêcha ouvertement le christianisme. Les romains l’arrêtèrent aussitôt et il fut emprisonné dans une grotte dans les environs de la ville. Il fut torturé en plantant des clous dans tout son corps. Il refusa jusqu’à la mort de renier le Christ.
Lorsque les persécutions ont diminué en intensité, les chrétiens de la ville ont pris le corps d’Eliane, l’ont enterré dans la ville en construisant une petite chapelle à cet endroit. Par la suite, lorsque le christianisme devint la religion officielle de l’Empire, on bâtit une grande église à cet endroit et qui existe encore de nos jours. Les reliques de Saint Eliane sont conservées dans cette église qui dépend du patriarcat orthodoxe d’Antioche (dont le siège est à  Damas).  Saint Eliane est fêté le 6 février.
Prière dite par Saint Eliane juste avant de mourir :
O Seigneur mon Dieu, Toi suis es la source de la miséricorde et de la tendresse, Toi qui as envoyé Ton fils pour notre salut et délivrer le monde des souffrances éternelles. Toi qui as ouvert les entrailles de Ta miséricorde en accueillant tous ceux qui se tournent vers Toi ; Tu as permis que le chemin de la Vie Eternelle soit parsemé d’épines afin que se révèle la vertu de ceux qui mènent le bon combat et que soit montrée la vraie virilité. Je Te prie de Te pencher dans Ta bienveillance vers le nouveau-né que je suis et que ma jeunesse ne m’empêche de m’attacher de toutes mes forces au ferme espoir qui réside en Toi. Ne permets pas -Toi qui nous aides à faire miséricorde- à la peur de trouver son chemin dans mon cœur. J’ai été heureux de trouver dans ce bon pays un petit troupeau qui T’appartient, mais Tu as permis, selon Ta Sagesse que nous ne comprenons pas, que des loups traversent l’enclos et attaquent le berger. Montre Ta bienveillante miséricorde envers ce troupeau dispersé et rassemble ceux qui se sont éparpillés sous Tes ailes afin que ce troupeau ne soit plus insulté par n’importe quel passant. Illumine les habitants de ce beau pays de la lumière de Ta connaissance afin qu’ils soient conduits dans Ta direction, montre leur un peu de Ta beauté et de Ta bonté afin que Tu deviennes le centre de leurs préoccupations. Car les cœurs des tes serviteurs sont comme des rivières, détourne leurs penchants vers le bien et éloigne-les du mal. Et par Ta main puissante soutiens la faiblesse de ceux qui Te désirent afin qu’ils reposent dans l’abondance de tes bénédictions. Amen.

Source:http://ar.wikipedia.org/wiki/